Lettre à l’ONU

Posted on Updated on

Le 8 mars dernier, STEP réagissait à l’opération marketing qu’est devenue la “journée internationale des droits des femmes”, où les hommes sont invités à offrir un cadeau aux femmes de leur vie, et où les entreprises offrent des réductions sur les sous-vêtements féminins. STEP soulignait que cette journée était un rappel et un appel : la discrimination sexiste est une réalité partout et nous devons continuer à nous battre pour faire avancer l’égalité dans le monde entier.

 

A cette occasion, nous avons constaté que l’ONU qualifiait le 8 mars de “Journée internationale des Femmes”, ou “International Women’s Day” en anglais. L’ONU restant la référence pour la dénomination des journées internationales, STEP a décidé de réagir, et de demander officiellement le changement de nom de “Journée internationale des Femmes” en Journée internationale des Droits des Femmes”, à l’instar de la “Journée internationale des Droits de l’Homme”, afin de redonner à cette journée sa vraie signification.

 

 

Pour donner plus de poids à notre démarche, nous avons contacté de nombreuses associations, des politicien·ne·s belges, des député·e·s européen·ne·s, et nous sommes fières d’avoir récolté plus de 80 soutiens !

 

Nous avons envoyé notre lettre au Secrétaire Général et à ONU-Femmes le 8 mai. Nous espérons une réponse, mais nous réfléchissons déjà à la suite de nos actions pour que cette journée ne devienne pas une banale fête commerciale de plus.

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *