Manifestation : Lutte contre les violences faites aux femmes – 25 novembre 2017

Posted on Updated on

 

 

Le 25 novembre, STEP asbl a participé à la manifestation organisée par la plateforme Mirabal, pour lutter contre les violences faites aux femmes. Avec environ 2.000 personnes, nous avons marché dans les rues de Bruxelles, pour dénoncer le fait que 40 femmes, cette année encore, sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint.

Les violences faites aux femmes sont un fléau qui est bien loin d’être éradiqué. Que l’on parle de violence conjugale, de viol, de harcèlement ou d’intimidation, les femmes sont encore et toujours victimes d’abus de la part de certains hommes.

Cette problématique reste largement sous-estimée dans la population en général. Nous pensons, sans vouloir faire de polémique, que si ces 40 personnes étaient issues d’une autre frange discriminée de population, cette situation aurait probablement suscité davantage de réactions.

Ainsi, s’il s’était agi de 40 juifs, tués par antisémitisme, ou de 40 Africains, tués par racisme, ou de 40 musulmans, tués par islamophobie, ou de 40 homosexuels, tués par homophobie, il y a fort à parier que les réactions auraient été autrement plus importantes, et que l’indignation aurait été autrement plus forte. Mais il s’agit de femmes. Rien que de femmes. Et nous avons intégré le fait que c’était en quelque sorte inévitable. Bien sûr, on n’aime pas ça. Mais c’est comme ça.

C’est pourquoi le 25 novembre est une journée importante pour mettre en lumière ces violences et rappeler qu’il est important de les dénoncer et de continuer la lutte.

La manifestation a commencé à 14h, devant la gare du nord. De nombreuses associations, comme STEP, étaient présentes, ainsi que des politiques, des cercles étudiants, des groupes d’ami.e.s, des familles, des femmes, des hommes. Preuve s’il en est que c’est toute la population qui est concernée par ces violences.

Après une minute de bruit, le cortège s’élance dans les rues de Bruxelles, au son de “Solidarité avec les femmes du monde entier”, “Respect pour les femmes”, et “Sécurité pour les femmes”.

Malgré le froid, malgré la pluie, l’intensité du cortège ne faiblit pas, et c’est réjouissant de voir toutes ces personnes concernées par les droits des femmes marcher ensemble pour dénoncer les violences dont elles sont victimes.

Espérons que le message soit entendu. Espérons que cette manifestation ne reste pas vaine. Espérons que les politiques entendent le message, et prennent des mesures fortes. Espérons que la population se sensibilise davantage, refuse les violences contre les femmes, et refuse que des femmes meurent, chaque année, sous les coups de leur conjoint.

#PasUneDePlus #StopViolence #RespectEtSécuritéPourLesFemmes

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *